GROUPE D

ÉCOSSE
Class. FIFA : 44ème 

Prés. de la Fédération : John C. MCGINN

Entraineur :Steve CLARKE

écosse.png

Après 23 ans d’absence (France 1998), l’Ecosse retrouve enfin la phase finale d’un grand tournoi soit le 3e Euro de son histoire et c'est en passant par la nouvelle ligue des nations qu'elle a obtenu sa qualification en battant la Serbie aux tirs aux buts dans un match suivi à la télévision par plus de 50% de la population écossaise.

 

Propulsés au rang de héros national suite à cette victoire, les joueurs de Stephen Clarke arrivent sans réel pression mais assurément avec l'envie folle de poursuivre le conte de fées.

 

Alignés en 3-4-1-2 (ou 3-4-3), les écossais ne chercheront certainement pas à faire le spectacle et devront se montrer patients et surtout saisir chacune des rares occasions qu'ils auront.

 

 

JOUEUR CLÉ :

MARSHALL ( G ) Le héros parmi les héros de la qualification. À 35 ans, il devra non seulement être impérial dans sa performance dans le but mais aussi calmer et motiver son équipe lorsqu'elle subira, ce qui risque d'être plus souvent qu'autrement.

 

L'ÉCOSSE VA GAGNER L'EURO SI :

Marshall est miraculeux dans le but et les attaquants Lyndon Dykes et Ryan Christie font des flammèches devant.

 

L'ÉCOSSE VA ÊTRE DANS LE TROUBLE SI :

Le département des miracles ferme pour l'été le 11 juin à minuit.

 

L'OBJECTIF RÉEL:

gagner un match