GROUPE B

RUSSIE
Class. FIFA : 38ème 

Prés. de la Fédération : Vitaly MUTKO

Entraineur :Stanislav TCHERTCHESSOV

 

Championnat d'Europe : 1
1960
Jeux Olympiques : 2
1956, 1988
russie.png

Il y a une quinzaine d'années, les autorités gouvernementales russes de Vladimir Poutine avaient bien promis de faire de la Russie "la prochaine grande puissance" du football mondial. Académies, infrastructures d'entrainement et stades flambants neufs, rien n'a été laissé au hasard et l'orgie des dépenses devait aboutir, en 2018, avec une coupe du monde remportée à la maison. Et pourtant...

Exit en quarts de finales il y a 5 ans et aujourd'hui, une équipe qui rêve encore mais qui dans les faits n'aspire à pas grand-chose.  Oui il y a Alex Golovin ( 25 ans ) de l'AS Monaco devant mais à l'image du vénérable milieu Yuri Zhirkov (37 ans) , la sbornia est vieillissante et surtout, peu expérimentée.

Meilleurs sur papier que la Finlande mais à des années lumières des belges...il reste le Danemark aux russes pour souhaiter quelque chose et comme le match sera disputé à Copenhague...

 

 

 

JOUEUR CLÉ : .

DZYUBA ( ATT ) L'attaquant format géant ( 6 pieds 4 pouces ) du Zénith de St Pétersbourg est difficilement arrêtable dans les 6 mètres et devra s'avérer plus que jamais une arme de destruction massive si les russes souhaitent avancer.

 

LA RUSSIE VA GAGNER L'EURO SI :

Une première ronde surprise envoie les grandes nations au plancher et le tableau est complètement ouvert à partir des quarts de finales.

 

LA RUSSIE VA ÊTRE DANS LE TROUBLE SI :

Si les choses se déroulent juste normalement

 

L'OBJECTIF RÉEL:

Passer le premier tour