#CFMTL défaite face à #VWFC

S'il y avait un match que la troupe de Wilfried Nancy pouvait perdre dans ce sprint ou elle s'exécutera à trois reprises en 7 jours, c'est celui-ci. N'en demeure pas moins que l'ennemis était prenable et que les fans réclamaient le trois points.



crédit photo: cfmontreal.com


L'absence de Mason Toye fait mal au cumulatif comptable de la colonne des buts pour le Club de Foot Montréal. La formation Montréalaise devra tout de même trouver un moyen de la mettre au fond s'il ne veut pas rapidement se retrouver à l'extérieur du portrait des séries d'après-saison. Deux match consécutif sans marquer un seul but, la pression commence à monter. Ce n'est pas les occasions qui manquent pourtant puisque le onze Montréalais aura tout de même obtenu 36 lancers dirigés en direction des cages ennemis dans les deux derniers affrontements. La qualité des frappes est donc en cause. On prend des tirs, mais nous ne sommes pas menaçant.


L'absence de Samuel Piette se fait sentir également tout comme celle de ZBG. Il faut souligner que Clément Bayiha n'est pas à la hauteur pour prenne la place de titulaire dans le couloir latéral droit. Il faudra voir qu'elle sera la prochaine stratégie tactique pour le coach face à Miami mercredi, mais dans un schéma semblable à ce qu'on a vue samedi dernier, Mathieu Choinière part favoris à mes yeux pour le prochain départ.


Le météo n'était pas très clémente envers Sejdic, si certains observateurs ont vus le soleil dans sa présence, moi j'ai trouvé qu'il n'apportait rien de supérieur au jeu de Piette. De plus Piette maintenant plus porté vers l'avant que dans le passé joue son rôle de récupérateur beaucoup plus haut sur le terrain permettant une relance plus percutante.


Johnsen n'aura pas connu la sortie espérée, lui qui obtenait sa première titularisation de la saison. Je ne le sens pas dans la bonne chaise Johnsen et bien que déçu de sa prestation, je laisserais encore du temps avant de le clouer au banc. Je crois que dans une formule à un attaquant pivot entourer à gauche et à droite par des ailiers nous serions davantage en mesure de poser un diagnostic franc et précis de son niveau de jeu.