#CFMTL Home sweet home

Il est douillet le Stade Saputo, mais on l’adore. Premier duel de la saison2022 au domicile permanent pour la troupe de Wilfried Nancy.

Crédit cfmontreal.com


CONSTRUIRE SUR UNE LANCÉE


Le CFMTL est sur une séquence plutôt intéressante par les temps qui cours. Un verdict nul et deux victoires dans les trois dernières sorties sur la route, on va se le dire, en MLS c’est excellent.


Lentement, on retrouve le club qui a amusé son public la saison dernièr. Signe encourageant, Piette, Hamdi, Choinièr, tous blessés ont été vue à l’entraînemen. Sunusi semble prêt à jouer, donc tranquillement le pilote des Montréalais retrouvera un peu d´options sur son banc.


KONÉ À VOIR


Samedi, on devrait voir Koné prendre encore une fois le départ. Qu’elle histoire le jeune. 19 ans, il a joué en Ligue des Champions de la Concacaf, il a été titulaire pour le CFMTL en MLS et il a été sur la sélection Canadienne de John Herdman comme Miller et Johnston, dans cette formation qui a vue le CFMTL placé le plus de joueurs de la MLS au sein de cette cohorte qui a son billet d’avion pour le Qatar.

UNE ATTAQUE DÉVASTATRICE


Le CFMTL qui compte plusieurs absents dans ses rangs aux positions offensives trouve tout de même la façon de noircir la feuille de match. Jamais l’équipe n’a été aussi productive qu’en ce monent au court des dernières saison. Si en MLS, on en parle souvent, l’important est d’inscrire un but de plus que l’adversaire, le message commence à se faire sentir sur le terrain. Tout ça arrive avec les absences de Toye, Johnsen et Quioto qui a également été écarté du jeu dernièrement.


TROUVER LA COHÉSION DÉFENSIVE


Si le bleu-blanc-noir peut faire mal à sa proie, il peut également y aller de largesses envers son prédateur. La défensive après quelques ajustements n’est pas encore au diapason. La bonne nouvelle c’est que la charnière centrale à tous les éléments et la profondeur pour retrouver son brio de la saison dernière. Breza doit trouver un liant avec les trois pilliers centraux de la défensive entre la relance courte et la communication. Le temps devrait améliorer cette symbiose, mais tant qu’on est en mesure d’offrir un coussin en avant prenons le temps de trouver LA solution.


VANCOUVER ACCESSIBLE


Samedi c’est Vancouver qui sera de passage dans le Stade Saputo devant Eliot Grodin qui laisse la neige de côté pour venir sonner la cloche des 1642. Le club de l’ouest vient de s’incliner contre Portland et ne présente qu’un seul gain depuis le début de la saison. Il y a un coup àjouer pour le CFMTL.


DANS LE PORTRAIT DES SÉRIES


Les Montréalais seront à la recherche de trois points devant ses fans et pour le premier match à la maison du nouveau patron, Gabriel Gervais. Une victoire pourrait placer le CFMTL dans le narratif pour les séries et combiné à une défaite de Toronto FC qui affronte L’Union, le club pourrait non seulement entrer dans le portrait des séries, mais prendre les devants sur les Torontois et ça, ÇA, c’est très satisfaisant


Allez tous au stade!





68 vues0 commentaire