Debrief #CFMTL v #DCU



C'est à 10 contre 11 que la troupe Montréalaise à terminée le match, en plus de voir Samuel Piette sortir sur blessure et Clément Diop qui devrait être tenu à l'écart du jeu selon ce qu'on pouvait observé. Dans les circonstances, nous dirons donc que le CFM a mis la main sur un gros point.


0-0 donc au DRV PNK Stadium de Fort Lauderdale alors que Washington était de passage. Première surprise de la rencontre, elle arrive 60 minutes avant le début des hostilités. La mise en ligne de la titularisation surprend la toile au grand complet. Pour la première fois de la saison, le CFM évoluera avec un seul attaquant en pointe en Bjorn Johnsen. Après la rencontre, Wilfried Nancy expliquera dans sa disponibilité média que ce n'était pas tant un objectif ou un plan prévu, mais qu'il ne pouvait alligner ce soir deux attaquants. Dans les circonstances, l'objectif était d'attirer la défensive adverse pour prendre de la vitesse même si du côté du coaching staff on prévoyait un manque de profondeur dans les courses, ce qui est effectivement arrivé.


Pour ce qui est de la rencontre, un gros point obtenu dans un match complétement loufoque. Clairement il faudra progresser plus rapidement si l'on veut être du rendez-vous post-saison. Kizza n'est clairement pas le bon candidat dans la position de latéral gauche. Dans le podcast soccer BBN d'avant-match je parlais de la stratégie de recruter-former-vendre qui n'est pas mauvaise, mais qui doit trouver l'équilibre entre les prospects et l'expérience. C'est un peu ce qui fait défaut présentement, on manque d'expérience. Kizza, il faut lui donner du temps, ce soir il a commis tout un déchet en prenant une frappe complètement ratée au lieu d'opter our la passe. Ça ne s'apprend pas, ça s'acquiert, mais c'est là qu'il vient le moment de bien entourer nos prospects.


Bassong qui prend une main, soyons franc vous me direz tant que vous voudrez que cette main semblait être en direction de la balle, le jaune était très très très sévère dans les circonstances. 99 fois sur 100, on appel la faute sans carte surtout dans le secteur où la faute a été commise.


Sinon, dans ce nouveau schéma j'ai bien aimé le jeu au milieu. Wanyama et Piette amène une certaine assurance à la brigade défensive, mais cette lacune offensive était bien comblée par Hamdi et Mihailovic. Johnsen que j'avais hâte de voir seul en pointe n'a pas connu un fort match. Plus tôt je parlais de cette mixité entre l'expérience et les prospects. Johnsen doit prendre un peu sur lui et jouer pour le club. Il doit accepter que les joueurs feront des erreurs et devenir une solution à ce problème. Présentement Bjorn souligne les lacunes, mais offre peu de solutions.


Mihailovic a été peut-être offensivement la seule menace du bleu-blanc-noir autour de la 66ème minute de jeu. Un peu plus tard Toye rate également une belle chance, mais cette fois ci c'était pour lancer Mihailovic.


Camacho et Diop ont excellés dans cette rencontre. Rudy devient littéralement le général et s'il continu ainsi, c'est clair qu'il forcera la main des dirigeants. Le prochain casse-tête pour Nancy demeure dans le fait que tes meilleurs éléments ne peuvent être ton défenseur central et ton gardien. Si c'est la cas, ouiu, tu obtiendras des cleans sheets comme ce soir, mais tu vas cumuler les points au singulier plutôt que par bon de trois.


Prochain duel pour le CFM c'est ce samedi alors que Nashville sera l'adversaire. au Nissan Stadium. Le CFM en plus des blessures possible à Piette et Diop devra se priver des services de Wanyama qui sera suspendu pour la somme de ses cartons jaunes. Nashville aura eu le meilleur sur Toronto aujourd'hui au compte de 3-2.


Suivez-nous sur twitter et facebook pour ne pas manquer la debrief présenté demain en version audio et vidéo.


HIGHLIGHTS:


crédit: cfmontreal.com


NANCY, CAMOCHO, TOYE:




27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout