Je suis Danois



Il n'y a jamais eu de première ronde comme celle-là.

JAMAIS.

Ni en coupe du monde, ni en Ligue des Champions, ni même en Coupe d'Afrique ou en qualifications pour la Concacaf.

Je le répète, JAMAIS

On savait déjà l'évènement historique de par le nombre de villes qui l'accueillaient, le nombre de joueurs admis par sélections, le nombre de substituions permises par match et pour un paquet d'autres raisons techniques, mathématiques, règlementaires.

On avait identifié les favoris, les joueurs à surveiller. On avait fait nos prédictions. Tout était cartésien.

Ensuite, Christian Ericksen est mort.

Devant nos yeux.

Ressuscité certes mais nous, commun des mortels, on l'a su au moins 30, sinon 45 minutes plus tard.

Des minutes qui ont paru des heures pour être franc.

L'évènement venait de basculer.

Fuck le cartésien. On était ailleurs.

Le 12 juin, comme vous, j'étais danois dans mon coeur.

J'ai ensuite vu une Pologne et une Turquie désolante.

Un Pays de Galles, une Autriche et une Ukraine qui ont envies de vivre.

J'ai vu l'Italie, la Belgique et les Pays Bas confirmer.

J'ai senti une France et une Angleterre fortes mais vulnérables.

J'ai vu la Suède se moquer du forfait de Zlatan et une Hongrie sans complexes.

L'Allemagne, le Portugal et l'Espagne...j'ai vu aussi. Mais j'ai 48 ans. J'ai vu mieux.

Le 23 juin. mon coeur est encore danois.

Les huitièmes...

WOW !

on y reviendra bientôt.

ce soir... soyons danois.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout