Le #CFMTL s'incline 1-0

C'était le match aller de cette ronde 8ème de finale de la Ligue des Champions de la Concacaf. Un rendez-vous du côté Mexicain où la troupe de Wilfried Nancy s'est incliné 1-0. Prochain rendez-vous mardi prochain au Stade Olympique.



crédit image: cfmontreal.com


Le Bleu-Blanc-Noir avait pourtant bien démarré l'engagement alors que Quioto marque à la 5ème minute de jeu, mais le jeu est revue suite à un appel de la VAR, le but est refusé, on accorde une faute à Lassi Lappalainen au centre du terrain c'est 0-0.


Le match a été dominé par le Club Mexicain Santos Laguna à plusieurs niveaux. Le onze Montréalais a été de plusieurs largesses en défensive offrant à son adversaire seizes corners et 17 centres. Malgré tout la défensive a tenu le coup, Sebastian Breza a été tout simplement géant devant la cage alors qu'il ne cède qu'une seule fois sur un tir qui change de trajectoire après avoir touché l'arrière de la jambe de Joel Waterman venu défendre près du poteau gauche de Breza.


Dans le match, Rida Zouhir prenait une place de titulaire en l'absence d'Hamed Hamdi et de Samuel Piette, sans dominé le jeu, il a été en crescendo dans cette rencontre. Fébrile en début de rencontre il s'est bien ajusté au rythme du jeu et n'a pas placé ses coéquipiers dans le trouble. Pour son premier départ dans un tournois aussi prestigieux, nous pourrons dire qu'il a bien calibré la pression et aura marqué des points auprès de son entraineur chef.


Lassi Lappalainen qui évoluait à titre de latéral gauche dans la rencontre n'a pas semblé en mesure de prendre le rôle. Il devra peaufiner énormément son jeu s'il veut se maintenir compétitif à ce poste. Ailier gauche de formation, le terrain semblait trop long pour lui hier. Mathieu Choinière qui évolue normalement à ce poste a été transbordé sur la droite pour cette rencontre alors que ZBG a été utilisé comme joueur de profondeur trop tard en fin de rencontre.


Finalement le CFMTL aura manqué de créativité pour briser l'adversaire dans son territoire. Les transitions n'étaient pas juste et malgré le travail fait la saison dernière pour construire à partir de l'arrière, ce beau projet a été laissé de côté hier pour jouer la contre-attaque. Il faudra trouvé un moyen de mettre à profit Mihailovic lui qui semblait un peu effacé dans ce match alors que très peu de ballon le trouvait.


Ce soir, ne manquez pas le podcast de debrief qui sera offert en formule audio seulement via votre fournisseur de podcasts préféré. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour ne rien manquer.



11 vues0 commentaire