LE CLUB DES 6



L'Euro 2021 arrive à grands pas et suscite déjà beaucoup d'intérêts bien au-delà des frontières européennes.

S'il est vrai que sur le terrain, la compétition s'annonce relevée, et on y reviendra dans les prochaines semaines, c'est la logistique de l'évènement qui alimente les débats notamment le fait qu'elle se jouera sur 11 terrains situés dans 11 pays plutôt que dans un seul et unique pays organisateur.


Or, cette particularité, qui pouvait au départ donner de l'exotisme à cette version un peu spéciale de l'Euro crée dans les faits une situation ahurissante quand on y pense à savoir que 6 pays ( un par groupe ) disputeront tous leurs matchs de premier tour non seulement dans leur pays mais sans le moindre voyagement, leurs trois matchs étant disputer dans la même enceinte !!!


L'ITALIE jouera à Rome au Olimpico Roma

Le DANEMARK à Copenhague au Parken

L'ANGLETERRE à Londres au WembleyStadium

Les PAYS BAS à Amsterdam au mythique Johan Cruiff Arena

L'ESPAGNE à Séville (remplaçante de Bilbao) au Estadio La Cartuja

Et enfin l'ALLEMAGNE passera le 1e tour à Munich au Fußball Arena München.


Ce sont 6 pays qui ne voyageront pas d'un petit kilomètre de toute la première ronde contre 18 qui collectionneront les Air Miles.


À titre comparatif, la France qui jouait "chez elle" l'Euro 2016, a dû voyager près de 1 800 kilomètres SEULEMENT AU 1 E TOUR de la compétition pour rallier les villes de Paris, Marseille et Lille, hôtes de leurs 3 premiers affrontements.

Suivirent Lyon pour les huitièmes, Paris en quarts, Marseille en demi-finales puis Paris pour la finale après 3 petits jours de repos. Au total, Deschamps et ses bleus auront parcouru plus de 4 000 kilomètres durant une compétition "à la maison".


Le club des 6 bénéficient d'un avantage indéniable qui, on doit le dire, frôle l'injustice, pandémie ou non.

Que l'Allemagne et les 5 autres disputent tous leurs matchs de phase de groupe dans leur pays est déjà en soit questionnable, mais qu'il n'ait même pas à changer de ville est carrément risible. Il y a suffisamment de stades en Allemagne en Angleterre en Italie ou en Espagne pour que ses sélections puissent y évoluer.

Et si la réponse de l'UEFA est de dire que l'Euro est disputé dans des "villes candidates" et non des pays...Alors faites tourner. Que l'Allemagne joue des matchs en Espagne, l'Angleterre en Italie et les Pays-Bas au Danemark.


La situation sanitaire actuelle en Europe à l'heure des grands déconfinements ne justifie absolument pas cet absurde calendrier préjudiciable à plus du 3/4 du tableau au seul profit d'un petit quart trié sur le volet.


Parce que s'il fallait qu'une équipe comme la France ou le Portugal tombe aux mains d'un membre du club des 6 plus tard dans la compétition par manque de fraîcheur physique, alors ce sera l'intégralité même de la compétition qu'il faudra remettre en question. À moins bien sûr que les oh combien nécessaires dollars que généreront l'Euro ait pris la place de l'intégrité sportive tout en haut de l'échelle des valeurs de l'UEFA.

Poser la question, c'est malheureusement y répondre, j'ai bien peur...

59 vues0 commentaire