LE STADE SAPUTO EST-IL DÉJÀ DÉSUET ?


crédit photo: cfmontreal.com


L'inauguration du TQL STADIUM de Cincinnati, cette semaine, suscite non seulement l'intérêt, mais aussi la jalousie ( Bien que non avouée ! ) de bien du monde associé de près ou de loin à la MLS. Bâti au coût de 250 millions de dollars, ce bijou de stade est le plus récent à s'ajouter à la déjà impressionante liste d'infrastructure haut de gamme se greffant au circuit Garber depuis 5 ans. Avec Columbus et Austin plus tard cette saison et en incluant Nashville l'an prochain, c'est pas moins de 10 nouveaux stades qui auront vu le jour dans les 5 dernières années... 16 nouvelles enceintes depuis l'inauguration du Stade Saputo en 2008. C'est plus que n'importe où au monde et c'est énorme. Je le répète : c'est plus que n'importe où au monde et c'est énorme. S'il est vrai qu'il était impossible de prévoir il y a 13 ans que la MLS connaîtrait un tel essor de son "parc immobilier", le fait est que la réalité rattrape soudainement le CF Montréal en lui imposant un questionnement dont il se serait bien passé :

LE STADE SAPUTO EST-IL DÉJÀ DÉSUET ? Objectivement, même si l'infrastructure peut toujours être améliorée, la réponse est non. Physiquement l'équipement est encore plus que solide. Le stade est rarement pour voir jamais rempli à sa pleine capacité. Sa surface de jeu est plus qu'adéquate. Le club souhaite offrir et offre en réalité un produit visant les familles et un rapport qualité/prix au bien au dessus de la moyenne en MLS. Mais au-delà des effets déjà énormes que la crise sanitaire a imposé aux clubs canadiens de la MLS, l'absence de spectateurs et de toutes compétitions au stade Saputo nous empèchent de répondre à la plus fondamentalle des questions : quel est le réel impact du rebranding sur les clubs de partisans, le public en général et leur adhésion. Mais ça, ce sera pour une autre fois. Elle est petite cette enceinte, mais Drogba y est venue. Piatti aussi. Pat Bernier m'a fait pleurer à son dernier match. C'est chez nous. Je sais. Au final, la question n'est pas tant de savoir si le Stade Saputo est désuet aujourd'hui, mais de savoir si la MLS continuera sa croissance au même ryhtme qu'au cours des 5 dernières saisons. Si c'est non... Alors OK on repeint et pis, c'est tout. Mais si c'est oui, et considérant le temps que ça prend au Québec avant d'avoir le permis et l'argent nécessaire pour demander le permis et l'argent nécessaire qui éventuellement vous conduiera au permis et à l'argent nécessaire pour faire un appel d'offre... alors la direction du CF Montréal doit dès aujourd'hui prendre action quitte à reculer le cas échéant...

La survie d'une franchise de première division à Montréal en dépendra. J'suis pas encore inquiet mais j'ai peur.