Première victoire de la saison

Le CFMTL lance enfin son compteur à victoire. Grosse victoire sur la route pour la troupe de Wilfried Nancy qui aura maintenant inscrit sept buts en deux rencontres.


Crédit: cfmontreal.com


Sunusi était de retour dans la formation comme joueur de banc lorsqu'on a présenté la formation partante, il n'aura finalement pas vue le terrain.


ZBG était encore rayé de la titularisation, alors qu'on aurait cru un repos pour certains des joueurs de la sélection Canadienne. Encore une fois, le latéral droit a été laissé de côté. Du côté des locaux Brenner, l'homme de 13M$ regardait le début de la rencontre sur le banc.


12' Vazquez fait 1-0. Lassi démontre qu'il n'est pas un latéral gauche sur la séquence, puisqu'il doit pousser son joueur vers la ligne de touche et non pas le laisser en rentrer en direction de l'axe et simplement lui offrir une petite poussée sur l'épaule.


16' Ismaël Koné y va d'une frappe solide en direction du gardien adverse, mais c'est une minute plus tard que Mihailovic ouvre la marque pour les siens.


20' Johnston ramène le ballon sur Breza et le pousse finalement de la tête au fond de la cage des Montréalais c'est 2-1. Il est où le défenseur de la sélection Canadienne? Il n'est paut-être pas dans la bonne chaise, lui qui doit être utilisé comme défenseur droit au sein de la charnière centrale. Sur le jeu, Lassi est très loin d'un repli défensif.


41' Un peu plus tard dans la rencontre, Wanyama, toujours solide construit dans l'axe, remet sur Kamara qui redirige la passe décisive vers Mihailovic


Vazquez est sur toutes les actions offensives du FC Cincinnati, je le détestes au point de vouloir voir Olivier Renard lui offrir un contrat. Clairement le genre de joueur que tu aimes mieux avoir avec ton clib que contre celui-ci.


45'+2 Kei Kamara souhaite la bienvenue aux fans et s'inscrit pour une première fois sur la feuille de match sous les couleurs Montréalaises. Soyons franc, ça n'avait rien de beau, le contrôle est déficient, la conduite est médiocre, mais un 'Striker' c'est ce que ça fait, peu importe le comment, ça marque des buts. Ce n'est pas pour rien qu'il est au 5ème rang des marqueurs en MLS, toute une passe sur la séquence pour Wanyama.


Deuxième demie, l'objectif est d'apprendre à fermer le match, ce qui a toujours été un défi pour le onze Montréalais. Cincinnati par fort cette seconde mi-temps et ne veut pas abdiquer.


59' Rudy Camacho intervient dans la boîte et déclenche un penalty, Acosta ne demandait pas mieux pour ramener sa formation dans le match. Camacho après reçu plusieurs éloges la saison dernière, redevient le défenseur des trois premières années de son contrat. Il devra se ressaisir rapidement.


Torres en échange avec Kamara fait 4-3. Je crois sincèrement que Torres est l'un des seuls joueurs de cette formation à être en mesure de bouger le bloc défensif de gauche à droite. Très peu de joueur sont en mesure de le faire chez le CFMTL et parvenir à une réussite. Sur le volume, oui il perd des ballons, mais dans l'ensemble de son travail, il effectue bien le travail. Il fera avec ce but taire plusieurs de ses détracteurs. Sur l'action Nancy procède à un changement et rappel Torres au banc pour entrer Miljevic.


Waterman écope d'un jaune inutile à mes yeux en fin de rencontre et juste après on entre ZBG au profit d'Alistair Johnston.


82' Lassi nous offre encore des courses il commence à trouver son cardio, il est tout proche d'être en mesure de tenir le coup 90 minutes.


Miller joue le cadran en provoquant la faute, les médecins entrent sur le terrain, Breza tente également de jouer le cadran en fin de rencontre, mais l'arbitre lui remet un jaune sur une remise qui tarde à venir.


Sept buts en deux matchs pour le CFMTL en l'absence de sa force offensive, alors qu'on concède six fois avec l'une des meilleurs ligne défensive du circuit Garber. La MLS a ce genre de secret qu'on ne peut analyser.






28 vues0 commentaire