top of page

Une sixième victoire de suite pour fêter les 30 années d'existence du club.


Crédit: Compte Twitter du CF Montréal




C'était soir de derby canadien au Stade Saputo!



Quoi de mieux qu’un bon match Montréal-Toronto pour finir cette splendide journée. Une rivalité comme celle-ci est unique et excitante, encore plus après les évènements qui se sont déroulés mardi passée. Le CF Montréal était invaincu en cinq matchs (toute compétition confondue) et avait accordé qu’un seul petit but lors de cette série de victoires. L’impact avait maintenant le vent dans les voiles et nul le lui faisait peur.

Après avoir battu le Toronto FC sur sa propre pelouse en début de semaine, le Onze montréalais tentait de signer une deuxième victoire en cinq jours contre son plus grand rival. Le CF Montréal a bien entamé sa semaine en s’imposant 2-1 au BMO Field avec des buts du latéral Zachary Brault-Guillard et de l’attaquant de pointe Chinonso Offor. L’équipe montréalaise s’est très bien battue et elle affrontera maintenant le Forge FC en demi-finale du championnat canadien. Du côté du TFC, l’équipe a une fiche de 2 victoires, 3 matchs nuls et 6 défaites. En plus d’être classée en avant-dernière position dans la conférence de l’Est, l’équipe torontoise a remporté qu’un seul match lors de ses 8 dernières sorties. Les torontois devront mieux jouer que lors de leurs derniers matchs pour aller chercher au moins un point sur la pelouse montréalaise.

En plus d’affronter le Toronto FC, on célèbrait les 30 ans de l’équipe au niveau professionnel. Les plus vieux se rappelleront du temps de Mauro Biello ou bien Eduardo Sebrango. Les plus jeunes, eux, se rappelleront d'Alessandro Nesta, Marco Di Vaio ou bien Nacho Piatti. Ces derniers imposaient un immense respect sur le terrain et tous se rappelleront de leur passage au club. Prenez un moment pour remercier ses grands joueurs (et tous les autres joueurs qui vont avoir foulés la pelouse du terrain en étant un membre du Bleu-Blanc-Noir), puisque c’est grâce à eux, si l’histoire du CF Montréal est si grandiose!

Pour conclure, à l'occasion du 30ème anniversaire du club, on a introduit une nouvelle bière dans les kiosques alimentaires du stade, la 1993!



Place aux premières minutes du match!


Peu d’actions ont permis aux partisans de festoyer durant cette première mi-temps. Comme à l’habitude, l’équipe montréalaise a jouée de prudence pendant ce premier quart temps. Le CF Montréal a fait les choses simplement et n’a pas donné d’occasion très dangereuse à Toronto. Quant à elle, l’équipe visiteuse s’est démarquée davantage et a obtenue quelques chances de marquer. Toronto a légèrement dominé Montréal au niveau de la possession.

Notons la faute de Campbell contre Sapong à la 6e minute de jeu. Le défenseur central montréalais s’est mérité un carton jaune, mais il a empêché l’attaquant torontois de partir en échappé et d’ouvrir le score pour l’équipe visiteuse.



Une deuxième demie plus mouvementée


À la 53e minute, George Campbell sort un lapin de son chapeau. Il intercepte la passe au milieu de terrain, destinée à Insigne, et part à courir vers le filet adverse, il déjoue quelques joueurs de Toronto et effectue une superbe passe derrière la ligne des défenseurs à Lassi Lappalainen qui conclut l’action d’une frappe enroulée (ou d’une passe manquée) à la droite du gardien de but.

Quelques minutes plus tard, à la 56e minute, le jeune joueur torontois, Jahkeele Marshall-Rutty est expulsé à la suite d’un deuxième carton jaune. Quelque chose de magique se passe au Stade Saputo, tout est enligné pour une 6e victoire de suite!

Du côté de Toronto, les joueurs semblent découragés et peinent à enchaîner deux actions de suite. Leur seule chance réelle provient d’un corner tiré par Lorenzo Insigne mais Rudy Camacho met fin à l'action en arrêtant le ballon sur la ligne de but à l'aide de sa tête. Les deux joueurs italiens, fortement payés par l’équipe, brillent par leur invisibilité tout au long de cette deuxième demie comme lors des premières 45 minutes.

Le CF Montréal domine complètement son rival durant cette deuxième demie et y va même d’un deuxième but! Chinonso Offor marque son deuxième but en autant de match et porte la marque à 2-0. L’attaquant nigérien est tout feu tout flamme.

Les chances de marquer pour le Onze montréalais s’enchaînent et deviennent de plus en plus dangereuses mais le score demeurera à 2-0 et le CF Montréal signe une 6e victoire de suite! C’est aussi une 4ième victoire de suite contre Toronto. Aussi, l’équipe signe un 4ème jeu blanc de suite en MLS, ce qui est un record pour l’Impact montréalais. Rien ne semble arrêter le Bleu-Blanc-Noir qui enchaînent les victoires une après l'autre!

Le CF Montréal reprendra l’action, mercredi soir, face au FC Cincinnati, au TQL Stadium. L’équipe montréalaise tentera de continuer sa série de victoires et de la porter à sept.


Crédit: Compte Twitter du CF Montréal


Extraits de la conférence de presse :


Hernan Losada :


Il a félicité son groupe de joueurs et a venté le travail de son équipe. La polyvalence de ses joueurs l’amène à avoir beaucoup de possibilités lors des choix tactiques des rencontres, ce qui est un positif énorme pour lui. La combattivité est au sein de l’esprit de tous les joueurs, même si ceux-ci jouent cinq, dix, vingt minutes ou le match en entier.

La préparation des matchs sera compliqué pour les prochaines rencontres puisque l’équipe gagne et que tous les joueurs performent, peu importe les minutes jouées. Pour ce qui est des performances individuelles, il a parlé des performances des deux joueurs suivants : Rudy Camacho et Lassi Lappalainen. Losada a vanté les qualités de leader (sur et hors du terrain) de son défenseur central. Il aide beaucoup ses coéquipiers par son jeu également. Les jeunes joueurs s’entendent très bien avec lui et il aide ces derniers à développeur leur jeu. Pour ce qui est de Lassi, il était content pour lui d’avoir pu marquer. Le coach argentin doit encore travailler avec ce joueur pour qu’il puisse se développer davantage. Losada veut l’amener à un autre niveau pour qu’il puisse avoir une meilleure finition dans son jeu.

(Par rapport à la fin du match mouvementée, où il y a eu une échauffourée entre les joueurs des deux équipes)
Au début de la conférence de presse, il a refusé de répondre à la question. Quelques questions plus tard, il est revenu sur ce qu'il s’est passé ; il a mentionné qu’il voulait jouer rapidement et que Marshall-Rutty ne voulait pas lui donner le ballon. Le coach est resté dans sa petite boite et n’a pas dérogé de la zone du terrain attribuée aux coachs, le joueur de Toronto sanctionné a écopé d’un bête carton jaune, « dommage, mais c’est comme ça », dit par le tacticien.


Joueur 1 (George Campbell) :


Il a mentionné, par rapport à son but, qu’il a eu l’instinct de courir vers l’avant et qu’il a simplement utilisé l’espace libre dans son champ de vision. Il était content d’avoir marqué. Il a dit que son équipe était meilleure que Toronto, les deux matchs gagnés, en cinq jours, étant la preuve. Aussi, il a venté l’ambiance créée par les fans dans le stade. Les deux éléments clés des six dernières victoires sont, selon lui, la confiance de son équipe lors des matchs et le fait que le groupe de joueurs est vraiment uni. Le défenseur central a également venté le fait que, chaque joueur, jouant à la même position que lui, peuvent être à l’aise, même s’il joue à gauche, au centre ou à droite dans la charnière arrière de l’équipe. Ils ont tous confiance et jouent autant bien, peu importe la position.


Joueur 2 (Lassi Lapalainen) :


Questionné par rapport à sa performance, il a dit qu’il la qualifiait d’« okay », pas une bonne ni une mauvaise performance. Lassi a mentionné que le discours de la mi-temps du coach était de simplement continuer à pousser vers la victoire. Ce dernier a également mentionné à ses joueurs qu’ils étaient meilleurs que ceux de Toronto. Pour finir, il a parlé du début de saison montréalais comme une période d’adaptation, en aillant un nouveau coach, les nouvelles tactiques prennent du temps à être bien appliqués sur le terrain. Également, le finlandais a exprimé qu’il appréciait l’arrivée de joueurs de talents (Bryce Duke et Ariel Lassiter) et le développement des jeunes joueurs talentueux du club (Choinière, Rea, Offor, Saliba, Illadis…).


Crédit: Compte Twitter du CF Montréal.

83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page